Remiz penduline

La Rémiz penduline

Nom scientifique : Remiz pendulinus
Famille : Rémizidés
Long. 11 cm, Env. 16 cm
Poids : de 8 à 11 gr
Description

Cet oiseau est également nommé Mésange rémiz. Un peu plus grand qu'un roitelet, il possède un masque noir élargi derrière l'oeil, le masque de la femelle, plus réduit, ne s'étend pas jusqu'au front; le dos et le bas des ailes de couleur cannelle, une tête et un ventre gris ou crème. Les signes les plus caractéristiques sont le large bandeau noir des côtés de la tête et le croupion ocre.
Son nom de penduline lui vient de son nid qu’elle pend aux branches flexibles des arbres au-dessus de l’eau.

Vol

Vol léger un peu bondissant, grimpe habilement aux rameaux les plus fins, s'y suspend à l'envers.

Habitat

La Mésange rémiz est l’hôte des marais boisés et buissonneux, des aulnaies, des mares envahies par la végétation, des berges des cours d'eau; elle est inféodées aux zones humides. Elle recherche la proximité de l’eau et les grands arbres. Son aire de répartition géographique s'étend de l'est au sud-est de l'Europe.

Régime

La Rémiz penduline est essentiellement insectivore. Elle se nourrit d'insectes et de larves, d'araignées, de chenilles surtout au moment de l'élevage des jeunes, et de petites graines en hiver.

Nidification

L’espèce est très fidèle à son site de nidification, la Rèmiz peut être présente d’une année sur l’autre au même endroit. Les couples se forment au début du printemps vers début mars. Le mâle construit une ébauche de nid puis s’y poste en chantant pour attirer une femelle.
Cet oiseau a pour particularité de construire un nid tissé en forme de bourse à entré en tunnel, suspendue et se composant de fibres diverses entortillées autour d’une enfourchure située à l’extrémité d’une branche. Ce nid est une merveille d'architecture. Il est construit par le mâle seul, la femelle s'employant à garnir l'intérieur de duvets.
La ponte annuelle comporte 5 à 8 œufs blancs. L’incubation dure douze à quinze jours, assurée par la femelle seule qui chasse le mâle; celui-ci attire une autre femelle et va construire un second nid. La femelle nourrit généralement seule la nichée pendant une bonne dizaine de jours. Les oisillons, nidicoles, s'envolent au bout de 16 à 18 jours.
Dès l’émancipation des jeunes, la femelle peut s'accoupler à nouveau et entamer une seconde nidification en juin-juillet.

Migration

C'est un migrateur partiel. Cette mésange vagabonde sans but précis en dehors de la période de nidification. Il semble que des migrations se dessinent en automne, conduisant les oiseaux du nord et de l'est vers des régions plus chaudes.

Protection

L'Espèce est protégée (article 1 et 5 de l'arrêté du 17 avril 1981 modifié), inscrite à l'annexe III de la convention de Berne.

Chant

Le chant est un gazouillis de notes claires et douces. Le mâle possède aussi un chant clair, comparé à un pot-pourri de Linotte et de Chardonneret. Le cris est assez fin, étiré, tantôt fort et incisif, tantôt doux et langoureux.