Râle d'eau

Le Râle d'eau

Non scientifique : Rallus aquaticus
Famille : Rallidés
Long. de 23 à 28 cm, Env. de 38 à 45 cm
Poids : de 85 à 135 gr
Description

Le râle d'eau se distingue aisément des autres râles et des marouettes par son bec rougeâtre long et mince. Les adultes ont la face et les parties inférieures gris-ardoise. Le manteau et les couvertures alaires sont brun agrémenté de motifs réguliers noirs. Les flancs sont nettement barrés de noir et de blanc, les pattes sont rosées. Les juvéniles ont une allure assez semblable à l'adulte, cependant plus terne et plus brun sur le dessus, moins gris dessous.
Le jour le râle d'eau vit caché dans les roseaux touffus des étangs, marais et rivières aux eaux peu profondes, bien qu'on puisse parfois l'apercevoir en limite de roselière.
C'est une espèce solitaire, très discrète, plutôt difficile à observer.

Vol

Il vole peu et paraît alors très maladroit, ses ailes courtes ne lui permettant que de brefs déplacements. Pendant son vol rapide, il a la tête et le bec abaissés et les pattes pendantes. Le râle d'eau préfère courir que voler.

Habitat

Le jour le râle d'eau vit caché dans les roseaux touffus des étangs, marais et rivières aux eaux peu profondes, bien qu'on puisse parfois l'apercevoir en limite de roselière. L'habitat qu'ils affectionnent le plus est toutefois sans aucun doute la roselière de Phragmites

Régime

Le Râle d'eau est omnivore, il se sert de son long bec effilé pour se nourrir. Grâce à lui, il fouille la vase à la recherche de vers et de sangsues et brise la carapace des crevettes d'eau douce, des écrevisses et des insectes. Il mange également des petits poissons et consomme des éléments végétaux tels que les racines, les graines, les baies et parfois les céréales.

Nidification

Il se reproduit dans des zones humides aux eaux stagnantes, avec une végétation haute et dense, comprenant des espèces comme le roseau. Le Râle d'eau est monogame et très territorial durant la reproduction.
Le nid est construit à partir de la végétation dont l'oiseau dispose à proximité, et il est bâti principalement par le mâle, généralement en un seul jour. Il est construit à au moins 15 cm au-dessus du niveau de l'eau, et peut parfois être bâti sur un amas de racines, une souche ou un support du même type. Il peut être construit plus haut si les eaux commencent à monter. Le nid fait 13 à 16 cm de diamètre environ et 7 cm de haut. Il est bien caché.
La ponte comprend généralement entre 6 et 11 œufs, les deux parents couvent alternativement les œufs, bien que la femelle y consacre plus de temps que le mâle. Les œufs éclosent après 19 à 22 jours d'incubation, et les jeunes quittent le nid 20 à 30 jours plus tard. Tandis qu'un des deux parents couve, le second part chercher de la nourriture et ravitaille son compagnon, puis les oisillons. Ceux-ci sont capables de rechercher leur nourriture par eux-mêmes après seulement 5 jours. Après avoir quitté le nid, les jeunes se débrouillent par eux-mêmes. Ils doivent attendre l'âge de 7 à 9 semaines pour être capables de voler. Si un nid a été découvert par un prédateur, la femelle peut déplacer les oisillons ou les œufs à un autre endroit. Les œufs sont alors transportés dans son bec, et les jeunes oisillons peuvent être transportés sous les ailes de l'adulte.

Migration

Le Râle d'eau est un migrant occasionnel. C'est un oiseau migrateur dans le nord et l'est de son aire de répartition, mais on le rencontre toute l'année dans les zones à climat plus tempéré.

Protection

L'espèce demeure classée comme étant de préoccupation mineure dans la liste rouge de l'Union internationale pour la conservation de la nature.

Cri

Le cri du Râle d'eau consiste en une série de grognements suivis d'un couinement en "kruîh" rappelant celui d'un porcelet, et se termine par de nouveaux grognements. Il est utilisé comme cri d'alerte ou pour prévenir de sa présence sur un territoire. On entend principalement ce chant à l'aube ou au crépuscule.