Pluvier Petit gravelot

Le Pluvier Petit Gravelot

Nom scientifique : Charadrius dubius
Famille : Charadriidés
Long. 15 à 18 cm Env. de 32 à 40 cm
Poids : de 30 à 50 gr
Description

Le Petit Gravelot est une espèce d'oiseau aquatique du groupe des limicoles appartenant à la famille des Charadriidae. C'est une espèce très répandue en Europe continentale et en Asie.
Ce gravelot de petite taille peut surtout être confondu avec le Grand Gravelot, très proche, mais il est plus menu que ce dernier, possède une allure plus frêle et plus compacte, une queue plus courte, une tête plus petite et plus arrondie. La barre frontale noire est séparée de la calotte brune par une ligne blanche, absente chez le Grand gravelot. Un masque noir s’étend jusqu’aux couvertures auriculaires. Le bec est noir, les yeux sont brun foncé, entourés d’un cercle oculaire jaune vif. Les pattes et les doigts sont rosâtres.

Vol

Le Petit gravelot a un vol nuptial qui ressemble au vol d’un papillon. Le mâle décrit continuellement des cercles avec des battements lents. En vol, il n’a pas de bande alaire blanche.

Habitat

Le Petit gravelot se trouve habituellement dans les basses terres et jusqu’à 800 mètres d’altitude. Il aime les milieux ouverts dépourvus de végétation à proximité des zones marécageuses et fleuves au cours lent.

Régime

Le petit gravelot se nourrit de petits crustacés, de vers marins, de mollusques, d'insectes et autres invertébrés. Il chasse parfois en tapant des pieds sur le sable ou sur la vase pour déranger les proies qui s'y dissimulent et les faire sortir. Il attend souvent que ses proies viennent à la surface du sol ou bougent, et dès qu’il les a détectées, il court vite pour aller les capturer. Il se nourrit dans les vasières laissées par les marées, les mares, les herbages ouverts ou le sol nu.

Nidification

En France, c'est un nicheur local sur les côtes : nord du Cotentin, Finistère et Corse. Dès qu'il revient sur son territoire, en avril ou en mai, le mâle exécute des vols nuptiaux spectaculaires pendant lesquels il bat lentement des ailes, se tourne de gauche à droite et lance des trilles.
Le Petit Gravelot niche dans l'intérieur des terres dans des gravières, sablières, étangs à sec ou des friches rases, la femelle choisit l'emplacement qui lui convient le mieux. Le nid est une simple dépression. Elle l'entoure de galets, d'éclats de coquillage ou de brins d'herbe, puis elle pond 4 œufs, ces derniers étant de la même couleur que le milieu pour éviter la prédation.
Les deux adultes se relaient au cours de la couvaison à des intervalles variant entre quelques minutes et plusieurs heures. L'incubation dure entre 22 et 26 jours. Lorsque les petits éclosent, ils s'en occupent pendant trois semaines.
Le petit gravelot utilise une ruse propre pour écarter un prédateur ou un humain s’approchant trop de son nid. Il trottine à proximité de l’intrus, étendant une aile comme si elle était cassée, afin de l’attirer, telle une proie facile à capturer, hors de la zone sensible. Une fois qu’il considère le danger suffisamment éloigné, il s’envole.

Migration

Les Petits gravelots sont des migrateurs au long cours, il hiverne en Afrique, au sud du Sahara. Ils forment habituellement des petits groupes de 10 à 12 oiseaux pour migrer.

Protection

Espèce protégée (article 1 et 5 de l’arrêté modifié du 17/04/81), inscrite aux annexes II des Conventions de Berne et de Bonn et listée en catégorie C1 de l’AEWA (populations d’Europe et du nord ouest de l’Afrique/ouest de l’ Afrique). Il est menacé par la dégradation et la perte de l’habitat, à cause des activités humaines.

Cri

Le Petit gravelot a pour cri habituel des « peeoo » clairs qui portent loin pour un oiseau aussi petit. On entend parfois un « pip » insistant en guise d’alarme, et des « peeu » ou « cru » courts. Il émet des cris mélancoliques et des cris plus sonores en vol.