Mouette mélanocéphale

La Mouette mélénocéphale

Non scientifique : Ichthyaetus melanocephalus
Famille : Laridés
Long. de 38 à 40 cm, Env. de 98 à 105 cm
Poids : de 220 à 380 gr
Description

La mouette mélanocéphale ressemble à la Mouette rieuse, mais n'a pas de noir sur les primaires. L'oeil est bordé de blanc. Le manteau est gris clair, le dessus des ailes est gris à la base, les primaires sont blanches. Le bec et les pattes sont rouge foncé. la Mouette mélanocéphale a la tête sombre en période nuptiale, et ne garde qu'une petite tache de ce capuchon sur la joue en hiver. Elle diffère de la Mouette rieuse par un capuchon noir au lieu de brun chocolat et nettement plus étendu que chez sa parente, la mouette rieuse. Il n’existe pas de dimorphisme sexuel marqué chez cette espèce.

Vol

Habitat

La mouette mélanocéphale fréquente les plages en hiver, et les estuaires. Elle niche sur les marais côtiers et intérieurs.

Régime

Pendant la période de reproduction, l’espèce se nourrit essentiellement d’insectes terrestres ou aquatiques. Ainsi, la mise en eau des rizières en Camargue à la fin avril procure des terrains d’alimentation très recherchés ou de nombreux invertébrés sortent de leur léthargie. En période internuptiale, cette mouette est plus éclectique. Elle se nourrit alors de petits poissons, de mollusques divers, de gastéropodes, et dans les champs, de vers de terre, de larves de coléoptères, voire de petits rongeurs.

Nidification

La Mouette mélanocéphale niche sur les îlots de végétation situés sur des marais salants, des lagunes, des roselières sur les fleuves, ou même dans des milieux artificiels comme les sablières, les digues de béton et sur les étangs. Elle niche fréquemment en colonie mixte avec la Mouette rieuse, mais aussi avec les sternes.
L’espèce est monogame, mais on ignore si le couple reste uni d’une année sur l’autre. La mouette mélanocéphale construit son nid au sol ou dans la végétation basse. C'est une dépression garnie de branchettes et de végétation, et aussi de quelques plumes.
La femelle dépose, en avril-mai, 2 à 3 œufs. L'incubation dure de 23 à 25 jours, assurée par le couple. Les jeunes s'envolent au bout de 35 à 40 jours.

Migration

La mouette mélanocéphale est un oiseau migrateur, elle hiverne majoritairement le long du littoral Atlantique et en Méditerranée. Elle migre principalement de jour en survolant les terres. Elle nous revient dès le début du mois de mars pour une nidification vers la mi-avril.

Protection

L'espèce est protégée (article 1 et 5 de l’arrêté modifié du 17/04/81), inscrite à l’Annexe I de la Directive Oiseaux, aux Annexes II des Conventions de Berne et de Bonn et listée en catégorie B2a de l’AEWA (populations d’Ouest Europe, Méditerranée et Nord-Ouest Afrique).
En France, l’espèce est considérée comme « rare ». Elle a niché pour la première fois en Camargue en 1965.

Cri

La mouette mélanocéphale émet un cri distinctif ascendant et descendant, mais d'un ton légèrement triste. Cris kè-èh ou kiau plus perçants plus grave et nassillard que la mouette rieuse, proches en tonalité de la Mouette pygmée ou du Labbe parasite. Bruyante au printemps, silencieuse en automne et en hiver.