Ibis sacré

L'Ibis Sacré

Nom scientifique : Threskiornis aethiopicus
Famille : Threskiornithidae
Long. de 65 à 75 cm, Env. de 112 à 124 cm
Poids : de 1.250 à 1.500 gr
Description

L'Ibis sacré est une espèce d'oiseau de la famille des Threskiornithidae (qui comprend les ibis et les spatules) qui vit en Afrique sub-saharienne, en Irak et autrefois en Égypte, où il était vénéré comme symbole du dieu Thot.
Le plumage du corps est blanc alors que la tête et le cou sont noirs et dénudés (la couleur noire est celle de la peau). Le bout des ailes et le bas du dos sont également noirs. Le bec très caractéristique est épais et recourbé.

Vol

La silhouette de l'ibis sacré est typique en vol, longues pattes et cou allongés, long bec recourbé, larges ailes. Les battements d'ailes sont amples, rapides et effectués en alternance avec des phases de vol plané.

Habitat

L'ibis sacré se reproduit aujourd'hui dans pratiquement toute l'Afrique Subsaharienne, Des individus échappés de captivité, se sont installés en milieu naturel sur la facade Atlantique, de la Bretagne à la Gironde, depuis les années 80, et près des côtes méditerranéennes, du Roussillon à la Camargue, depuis les années 90.

Régime

Cette espèce se nourrit de mollusques, de grenouilles, de lézards et de poissons mais aussi d'oeufs et de poussins d'oiseaux. On rapporte des prédations en France, sur des nids de guifettes et de sternes.

Nidification

La femelle pond de 2 à 4 œufs dont l'incubation est de 28 jours en moyenne. Les petits quittent le nid entre 14 et 21 jours et s'envolent de la colonie après quarante jours.

Protection

Il a été introduit involontairement en France au début des années 1990 à partir du parc de Branféré. Cet ibis étant un prédateur redoutable, cette introduction pose maintenant de réels problèmes en France.

Cri

L'Ibis sacré est peu expressif en dehors de la nidification. Cri peu sonore, sorte de sifflements, de krrisl-krrisl-krrisl.