Huppe fasciée

La Huppe fasciée

non scientifique : Upupa epops
Famille : Upupidés
Long. de 26 à 32 cm, Env. de 42 à 46 cm
Poids : de 55 à 80 gr
Description

La huppe fasciée est un oiseau au long bec gracile légèrement arqué, avec une huppe érectile de plumes roussâtres au bout noir, un dos arlequin teinté de jaunâtre, une poitrine orangée. Ses ailes sont larges et arrondies, et ses pattes courtes mais puissantes. La femelle est presque semblable en plumage, mais elle est légèrement plus petite que le mâle. Son plumage est souvent plus terne avec la gorge plus claire.
C'est un oiseau peu farouche mais qui se tient à bonne distance de l'observateur humain.

Vol

La Huppe fasciée a les ailes arrondies avec des barres noires et blanches évidentes. Le vol effectué avec des battements d'ailes lents est saccadé et bondissant, tel un gros papillon.

Habitat

Ce sont des oiseaux de milieux ouverts au sol meuble dans lequel est recherchée la nourriture à base d'insectes et pourvus de cavités dans lesquelles a lieu la reproduction.

Régime

Prédateur précieux : se nourrit surtout de larves de coléoptères, papillons, mouches, araignées, vers, limaces, mille-pattes. Elle fouille les moindres interstices des écorces, sonde l'herbe des talus à la recherche des larves du hanneton, du lucane ou encore de la courtilière. Elle se nourrit aussi de sauterelles, criquets et petits serpents.

Nidification

La huppe va nicher dans un trou d'arbre ou de rocher. Elle occupe parfois certaines constructions (bergeries, fermes et même des pavillons modernes), ainsi que les nichoirs artificiels et fréquemment d'anciennes loges de pics mais se contente souvent d'une anfractuosité où l'ouverture se réduit à une simple fissure. En Europe, la huppe fait une, parfois deux couvées par an. La ponte a lieu en mai-juin: les 5-6 œufs, blanc grisâtre ou verdâtre, sont pondus sur le sol recouvert de quelques légers matériaux (plumes ou mousse). L'incubation est de l'ordre de 16 à 18 jours, le 1er envol a lieu 26 à 29 jours après.

Migration

Les huppes européennes migrent en général jusqu'en Afrique tropicale pour passer la mauvaise saison de l'hémisphère Nord. Elle quitte ces latitudes dès qu'elle a terminé sa nidification, au mois d'août et plus rarement en septembre.
Le retour de migration des huppes européennes a lieu de fin mars à mai, en France, son arrivée est précoce, enregistrée dès la fin février dans le Sud. Le chant du mâle est le signal de leur arrivée.

Protection

La Huppe fasciée bénéficie d'une protection totale sur le territoire français depuis 1981 (arrêté du 17 avril 1981 abrogé et remplacé), voir l'arrêté du 29 octobre 2009 fixant la liste des oiseaux protégés sur l'ensemble du territoire et les modalités de leur protection. Il est donc interdit de la détruire, la mutiler, la capturer ou l'enlever, de la perturber intentionnellement ou de la naturaliser, ainsi que de détruire ou enlever les oeufs et les nids et de détruire, altérer ou dégrader leur milieu.
La huppe fasciée est une espèce en régression en Europe occidentale et méridionale.

Chant

Son cri est très particulier un « houp-houp-houp » trisyllabique sourd, perceptible de très loin. Cette phrase peut comprendre 2 à 5 notes répétée à quelques secondes d'intervalle pendant un temps qui peut durer une minute ou plus.