Grand cormoran

Le Grand Cormoran

Non scientifique : Phalacrocorax carbo
Famille : Phalacrocoracidae
Long. 90 cm, Env. 130 à 160 cm
Poids : de 2.000 à 2.500 gr
Description

Le Grand Cormoran ou Cormoran commun, est une espèce d'oiseau aquatique piscivore qui appartient à la famille des phalacrocoracidés. Son aire de distribution est très vaste (Europe, Asie, Océanie, Afrique, et une frange orientale de l'Amérique du Nord) ; on y distingue habituellement cinq à huit sous-espèces.
Le grand cormoran adulte en plumage nuptial est noir, avec des reflets bleu et vert-bronze. Le dos est gris-bronze avec des lisérés foncés. La queue est noire et assez longue. La tête est noire, avec quelques plumes blanches sur la crête peu fournie composée de quelques plumes plus longues. Les joues et la gorge sont blanches. Les yeux sont verts, allant de l'émeraude au turquoise. Le bec légèrement crochu et puissant est noirâtre avec la base jaune. ses pattes sont entièrement palmées. Comme les Cormorans pygmée et huppé, il a un plumage moins étanche que celui d'autres oiseaux aquatiques.

Vol

Le Grand cormoran vole la tête tendue, avec le cou légèrement coudé. Son vol puissant, aux battements d'ailes réguliers, peut alterner avec de longs planés.

Habitat

Le Grand cormoran vit près de plans d'eau douce, saumâtre ou salée, riches en poissons, mais présentant un courant faible ou nul ; il évite généralement les plans d'eau trop petits ou aux eaux trop profondes. Ce peut être un estuaire, un delta, une mangrove, une baie abritée, un lac, un étang, voire un canal ou un port, port d'eau douce.

Régime

Le grand cormoran se nourrit principalement de poissons vivants, qu'il pêche en plongeant par intermittence, entre deux parcours à la nage, dans des eaux à faible courant ou stagnantes. il est capable de rester sous l'eau pendant plus d'une minute. Il peut aussi consommer des crustacés, amphibiens, mollusques ainsi que de petits oiseaux au nid.
Le grand cormoran plonge sous l'eau depuis la surface pour capturer ses proies, qui vivent généralement sur le fond, même s'il lui arrive de pêcher des poissons de banc en zone plus profonde. Ses pattes sont largement palmées et ses yeux sont équipés de cristallins suffisamment déformables pour s'adapter à la vision sous l'eau. Les proies les plus volumineuses sont remontées en surface avant d'être avalées.

Nidification

Cette espèce est grégaire et niche en colonies pouvant réunir de 10 à 500 couples, les dimensions de la colonie dépendent des ressources en nourriture. Le nid est généralement un amas de branchages, installé en hauteur sur un grand arbre ou sur des rochers. Ce nid peut être agrémenté d'algues, d'herbe et de plumes. Le Grand cormoran est habituellement fidèle au site de nidification et au nid qu'il a utilisé l'année précédente.
La ponte comprend en moyenne 3 ou 4 œufs de couleur blanche teintée de bleu-vert. L'incubation, qui dure de 28 à 31 jours, et l'alimentation des petits sont assurés par les deux parents. Les petits, nidicoles et nus à la naissance, pèsent moins de 50 g ; ils ont la peau noire. Les petits quittent le nid 48 à 52 jours après l'éclosion, mais restent dépendants des parents pendant encore 3 semaines après leur envol.

Protection

Les grands cormorans ont été persécutés par les humains en tant que concurrents des pêcheurs. Considéré, en Europe, comme une espèce menacée dans les années 1970, la sous-espèce continentale du grand Cormoran, ainsi que la sous-espèce marine ont été protégées dans tout l'espace européen par la Directive oiseaux de 1979 puis au titre du régime général de protection de toutes les espèces d’oiseaux visées à l’article 1er de la directive 2009/147/CE du 30 novembre 2009 concernant la conservation des oiseaux sauvages. Le Grand Cormoran est inscrit à l’annexe III de la convention de Berne.

Cri

Cet oiseau, généralement silencieux, se manifeste parfois sur les lieux de nidification ou lorsqu'il est sur son perchoir. Son cri guttural est un peu glougloutant ("gra-gra")