Epervier sourcil

L'Epervier d'Europe

Non scientifique : Accipiter nisus
Famille : Accipitridés
Mâle : Long. 27 à 34 cm, Env. de 59 à 64 cm, Poids : 110 à 196 gr.
Femelle :Long. 35 à 41 cm, Env. de 67 à 80 cm, Poids : 185 à 350 gr.
Description

L'Épervier d'Europe est une petite espèce d'oiseaux de proie de la famille des Accipitridae. Le mâle adulte a les parties supérieures gris bleuâtre et des parties inférieures barrées d'orange ; la femelle et le jeune sont bruns au-dessus et barrés de brun au-dessous. La femelle est jusqu'à 25 % plus grande que le mâle, ce qui constitue l'une des plus grandes différences de taille entre les sexes parmi toutes les espèces d'oiseaux.

Vol

Son vol caractéristique, onduleux, alterne des battements d'ailes rapides et de courts vols planés en arc de cercle. En chasse, il vole au ras des arbres ou des buissons pour surprendre les passereaux.

Habitat

L’Epervier d’Europe fréquente aussi bien la forêt (en prédateur des oiseaux des bois), que les milieux plus ouverts avec des haies denses ou des bosquets. Il n’hésite pas non plus à s’inviter dans les parcs urbains et jardins privés au coeur de zones bâties pour chasser les oiseaux des jardins.

Régime

L'Épervier d'Europe est un grand prédateur des petits oiseaux des bois, bien que seules 10 % de ses attaques soient couronnées de succès. Lorsqu'il chasse, l'épervier d'Europe veut bénéficier de l'effet de surprise, pour cela il utilise les haies, les taillis, les bosquets, les vergers et autres zones à couvert se trouvant dans son habitat pour se dissimuler ; le choix de son lieu de vie dépend de la présence de ces zones de chasse. Il visite également les jardins des zones construites, profitant des proies qui s'y trouvent. Il attend, caché, que des oiseaux s'approchent, et sort alors du couvert par un vol bas et rapide.

Nidification

L’épervier d'Europe se reproduit normalement à l’âge de un ou deux ans. Il se reproduit dans les vastes étendues de forêts, souvent de conifères ou mixtes, préférant les bois ni trop ouverts ni trop denses pour pouvoir y voler. Le nid peut être situé à la fourche d'un arbre, souvent près du tronc et près de la base de deux ou trois branches, sur une branche horizontale dans le bas de la canopée, ou près du sommet d'un grand arbuste. L'oiseau privilégie les conifères si ceux-ci sont disponibles, avec une préférence particulière pour les épicéas. Un nouveau nid est construit chaque année, généralement près du nid de l'année précédente. Le mâle réalise l'essentiel du travail de construction. La structure, faite de brindilles en vrac mesurant jusqu'à 60 cm de long, a un diamètre moyen de 60 cm. Pour la ponte, un revêtement intérieur de fines brindilles ou de copeaux d'écorce est ajouté.
Pendant la saison de reproduction, le mâle adulte perd un peu de poids tout en alimentant sa compagne avant qu'elle ne ponde des oeufs, puis quand les jeunes sont gros et demandent davantage de nourriture. Le poids de la femelle adulte atteint un maximum en mai, pour la ponte, et un minimum en août lorsque le cycle de reproduction est terminé. Le nombre d'œufs et le succès reproducteur dépendent du maintien d'un poids élevé de la femelle.
La femelle pond ses œufs fin mai ou en juin. La ponte compte de trois à six œufs, généralement quatre ou cinq. Ceux-ci sont généralement pondus dans la matinée, avec un intervalle de 2-3 jours entre chaque œuf. Si la ponte vient à être perdue, la femelle peut pondre jusqu'à deux œufs supplémentaires, alors plus petits que les œufs précédents. L'incubation est assurée par la femelle, le corps du mâle, plus petit, ne pouvant recouvrir la totalité de la ponte. Elle commence dès la ponte du deuxième ou troisième œuf. Chaque œuf éclot après 33 à 35 jours de couvaison, et la ponte échelonnée fait que la durée totale de couvaison dure pour la femelle de quatre à cinq semaines. Durant cette période, cette dernière est approvisionnée en nourriture par le mâle.
Les poussins ont un duvet court, clairsemé et entièrement blanc. Ils sont nidicoles et nourris par la femelle avec des proies déplumées par le mâle durant les 8 à 14 premiers jours de leur vie. Entre 24 et 28 jours après l'éclosion, les oisillons commencent à se percher sur les branches près du nid et prennent leur premier envol. Ils sont nourris par leurs parents pendant 28 à 30 jours supplémentaires, restant à proximité du nid le temps de grandir et de s'entraîner au vol.

Protection

La situation de l’épervier est globalement favorable. Néanmoins, les populations des bocages sont menacées par les pratiques d’ouverture du paysage par arasement des haies et une conversion des herbages en cultures, induisant une raréfaction importante des espèces proies

Cri

C'est un oiseau généralement discret et silencieux en période d'hivernage. Lors de la période de reproduction, il « glapit » ou « tiraille ». Il émet principalement un caquètement constitué d'une série de syllabes simples comme kyukyukyukyukyu ou kikikikikikiki. Le rythme du cri varie selon qu'il est utilisé pour une parade, en cri d'alerte ou pour annoncer le retour au nid, bien que l'oiseau soit habituellement très discret aux abords de celui-ci. La femelle en couvaison utilise un « hui-ou plaintif » pour quémander de la nourriture au mâle.