Faune

La notion de Faune :

Le terme faune désigne en biologie l'ensemble des espèces animales présentes dans un espace géographique ou un écosystème déterminé (par opposition à la flore).

La Faune des parcs Français :

La France possède un patrimoine naturel exceptionnel, et très varié, avec des zones maritime, et des zones montagneuse. Une partie importante de ces sites se trouvent protégés par les parcs nationaux ou régionaux. La Faune que l’on rencontre dans ces Parcs est extrêmement variée.

Le Parc national des Cévennes comportent pour sa part, plus de 2400 espèces.

Le Parc national des Pyrénées comporte plus de 2.500 espèces de végétaux différents. Les autres parcs comportent une Faune tout aussi importante.

Les photos présentaient dans les galeries suivantes, ne sont donc qu’un très petit échantillon de ce que la Nature peu nous présenter, et offrir à notre contemplation.

Grâce à une protection stricte et à quelques réintroductions, la faune alpine est très nombreuse, malgré la pression de l'urbanisation et du tourisme. Les Alpes connaissent une faune sauvage diverse et variée qui a su s'adapter aux reliefs accidentés et aux altitudes extrêmes.

La Faune présentée sur le site à travers les photos:

Les abeilles :

Les abeilles jouent un rôle essentiel dans la nature. Elles participent à la pollinisation de nombreuses espèces végétales. Sans elles, un grand nombre de variétés de plantes, de fleurs et de fruits seraient condamnées à disparaître. L’abeille à besoin de la fleur pour son pollen, la fleur à besoin de l’abeille pour sa fécondation (pollinisation).
Depuis plusieurs années, on assiste à une surmortalité des abeilles domestiques. Les causes sont mal connues et nombreuses (pesticides, parasites…). Les menaces qui pèsent sur les abeilles peuvent avoir de graves conséquences sur l’agriculture et notre environnement.

Les papillons :

Les lépidoptères (Lépidoptère) sont un ordre d’insectes dont la forme adulte est communément appelée papillon. Ils se caractérisent à l’état adulte par trois paires de pattes (comme tous les insectes) et par deux paires d’ailes recouvertes d’écailles de couleur très variée selon les espèces. Les lépidoptères pondent des œufs qui donnent naissance à des chenilles. Ces dernières fabriquent de la soie, et forment ensuite souvent un cocon.
Les papillons sont des agents pollinisateurs, et ont donc un rôle utile dans la nature, bien que certaines espèces soient présentées comme nuisibles pour l’agriculture à l’état de chenille . Ils constituent également une proie pour les oiseaux, et autres animaux.

Les 5 200 espèces de papillons recensés en France jouent donc un rôle important dans le bon fonctionnement de l’équilibre de l’écosystème. Par leur beauté naturelle les papillons sont aptes à suciter un engoument populaire pour la protection des sites naturels.

Les libellules :

Les odonates sont un ordre d'insectes, souvent appelé libellule, à corps allongé, dotés de deux paires d'ailes membraneuses généralement transparentes, et dont les yeux composés et généralement volumineux leur permettent de chasser efficacement leurs proies. Leurs larves se développent dans l'eau, au cours de la belle saison celle-ci se métamorphosent en insecte volant appelé "imago".

Les odonates regroupent deux sous ordres : les zygoptères et les anisoptères :

  • Les anisoptères ou libellules au sens strict ont les ailes étendues à plat au repos, non pétiolées et inégales,les antérieures sont plus étroites que les postérieures, des yeux souvent contigus, un vol rapide.
  • Les zygoptères ou demoiselles au corps fin, ont les ailes antérieures et postérieures identiques, maintenues le long du corps au repos, une tête plus large que longue, des yeux largement séparés. Le vol est peu rapide et au repos, les ailes sont jointives et dressées au-dessus du corps.

Chez les demoiselles ou zygoptères, on distingue :

  • les caloptéryx, aux couleurs métallisées et ailes colorées.
  • les agrions, petit souvent avec du bleu ou du rouge.
  • les lestes, souvent vert métallique ou bruns.

43 espèces de libellules sont recensées en Camargue sur 83 répertoriés en France. (source PNRC de Camargue 2005). La quasi totalité des photos présentées sur le site ont été réalisées en Camargue.

Les mamifères :

Le bouquetin des Alpes doit sa survie à la protection dont il bénéficia très tôt en Italie. En 1922, la réserve royale de chasse du Grand Paradis devient parc national italien. A la création du Parc de la Vanoise en 1963, il ne restait qu’une soixantaine de bouquetins dans le massif. On en dénombre aujourd’hui plus de 2.500, grâce aux actions de réintroduction, et à quelques individus venus du Parc du Grand Paradis, qui jouxte le Parc de la Vanoise. Le Bouquetin est devenu l'emblème du Parc national de la Vanoise. On le trouve dans d'autres régions des Alpes, Chartreuses, Queyras...
Depuis un arrêté ministériel de 1981 le bouquetin est une espèce protégée sur tout le territoire national Français.

La marmotte est devenue l'animal emblématique des Alpes. Ce petit rongeur exclusivement herbivore, de la famille des Sciuridés siffle pour prévenir du danger, son principal prédateur reste l'Aigle, ainsi que le Renard.
La Marmotte, très sociable, vit en petites colonies d'origine familiale. Un groupe familial comporte 5 à 12 individus: un couple reproducteur accompagné de ses descendants des 2 ou 3 dernières années. La marmotte creuse de longues galeries très ramifiées dans lesquelles elle vat hiberner; elle dort tout l'hiver dans ce terrier garnie de foin, dont elle obture l'entrée en septembre-octobre, elle y séjournera jusqu'au Printemps.

Avec sa queue en panache, sa silhouette gracieuse et son agilité, l’Écureuil roux est un petit animal bien sympathique. Strictement forestier et arboricole, l’Écureuil roux est le plus gros des rongeurs de ce type de milieux. C’est le seul écureuil autochtone présent en France.

Les oiseaux :

Le Midi méditerranéen présente une diversité de paysages très importante. Cette région est la rencontre des Alpes et de la Mer, des Cévennes et de la Garrigue, de régions marécageuse avec le Delta du Rhône et la Camargue, des marais salants, et de la vigne et des prairies. Cette diversité de paysages, entraine une richesse avifaune importante et très variée. De plus notre région est un lieu de transit pour les oiseaux qui migrent de l'Europe du Nord vers l'Afrique pour passer la mauvaise saison, avant de refaire le chemin inverse dès le printemps.
La Camargue est l'un des endroits d'Europe ou il séjourne le plus de canards. On y trouve la Nette rousse, le canard Colvert, le canard sifleur, pour citer les espèces les plus communes. Dans les zones de marais aux eaux plus saumatres, on rencontre de petits échassiers, comme les bécasseaux, les avocettes, les chevaliers gambette.
Cette région reste par là même mon terrain de chasse (photographique) privilégié, en particulier pour les oiseaux.

En remontant dans les Cévennes, les gorges de Jonte abritent des Vautours fauves. Ce rapace de 2m60 d'envergure avait disparu de la région des grands causses, victime des empoisonnements de "nuisibles",et du manque de nourriture. C'est une espèce protégée qui a fait l'objet d'une réintroduction dans les gorges de la Jonte depuis 1967.

La Camargue est sans conteste le paradis des oiseaux, ceux-ci ont assuré la réputation internationale de la Camarque par leur variété, cette région compte plus de 350 espèces d’oiseaux sédentaires ou migrateurs. Celle-ci est un lieu d’hivernage pour de nombreuses espèces (canards colverts, sarcelles, souchets, etc.), c'est une zone d'importance internationale pour la migration.

De par leur importance, Les Oiseaux de Camargue font l'objet d'une page spécifique.

Note : La plupart des photos des galeries concernant les mamifères et les oiseaux sont réalisées avec un télé-objectif 4/500 AfsVrII Nikkor, parfois associé à un convertisseur Nikon TC14EIII, celles concernant les insectes, libellules et papillons sont réalisées avec le Micro Nikkor 2,8/105mm AfsVr.

Je m'efforce à recadrer mes photos le moins souvent possible, toutefois, les conditions de prise de vue (emplacement trop éloigné) obligent parfois à recourir à ce procédé.