• Hirondelle rustiqueOpen or Close

    Non scientifique : Hirundo rustica

    Famille : Hirundinidae

    L 17 à 19 cm, E de 32 à 34 cm

    L'Hirondelle rustique est une petite espèce de passereaux, migratrice, vivant en Europe, en Asie, en Afrique et en Amérique. Elle est également connue sous le nom d'Hirondelle de cheminée ou d'Hirondelle des granges. C'est un oiseau au dessus bleu-noir avec des reflets métalliques qui contrastent avec sa gorge couleur rouge brique. Elle a une silhouette élégante et fuselée avec une queue fourchue très échancrée dont les brins appelés les filets sont très apparents et plus longs chez le mâle.

    L'hirondelle est commensale de l'homme. La présence de zones de chasse est primordiale dans l'installation des couples. Ces zones sont tous les pâturages, prairies, bocages, marais, étangs, cours d'eau, parcs et jardins qui sont propices à la présence d'insectes. L'hirondelle chasse et s'abreuve en vol, il lui est donc nécessaire de disposer de zones dégagées pour la chasse et de points d'eau. La présence de boue est nécessaire au moment de la construction du nid.
    Elle niche dans un nid fait de terre séchée et de salive pour coller les bouts de terre, accroché sous un toit, une poutre, aussi bien à l'extérieur qu'à l'intérieur, en ville ou à la campagne, souvent dans des granges ouvertes, et parfois dans les maisons ouvertes. Elle se nourrit essentiellement d'insectes attrapés en vol.

    Le chant de l'Hirondelle rustique est un gazouillement grasseyant mais néanmoins mélodieux, qui se termine souvent par un grincement. Les cris comprennent des witt ou des tsvitt souvent répétés et un bruyant splee-plink quand elle est excitée. Le cri d'alarme est constitué d'un tranchant siflitt pour des prédateurs comme les chats, et d'une répétition de tsivitt rapidement enchaînés pour les oiseaux de proie.

    C'est une acrobate hors pair, la vitesse de vol d'une hirondelle est de 60 km/h, et une fréquence de 5 battements d'ailes par seconde, pouvant atteindre 7 à 9 battements par seconde, mais sa queue fourchue lui confère l'agilité nécessaire pour se nourrir d'insectes au vol, les hirondelles savent virer avec la promptitude de l'éclair, monter, descendre, raser le sol. Elle collecte sa nourriture en décrivant des cercles ou en volant très près du sol. Son vol gracieux est ponctué de virevoltes. En chasse, elle peut atteindre les 100 km/h.