Crabier chevelu...

  • En savoir plus...Open or Close

    Non scientifique : Ardeola ralloides

    Famille : Ardéidés

    Long.40 à 49 cm, Env. de 80 à 92 cm

    Le Crabier chevelu ou héron crabier, est une espèce d'oiseaux échassiers de taille moyenne de la famille des Ardeidae. Il se caractérise par une couleur générale chamois soutenu ou brun clair. Son bec grisâtre en toutes saisons devient bleu-turquoise au moment de la reproduction. Ses pattes sont orangées. Le plumage de sa tête est remarquable puisque celle-ci est ornée de nombreuses aigrettes brunes et blanches. En vol, il paraît complètement différent puisque c'est la couleur blanche de ses ailes qui prédomine. Il n’y a pas de dimorphisme sexuel marqué chez cette espèce.
    Les crabiers sont des oiseaux migrateurs. Ils migrent principalement vers les régions tropicales du nord de l’Afrique. les premiers retours sur les sites camarguais ont lieu début avril et les passages se prolongent jusqu’à fin mai.
    Ce héron niche dans les estuaires, les deltas et les galeries riveraines, de préférence dans des zones de végétation bien développée, dans les marais et les lacs avec une épaisse végétation riveraine et aquatique. En migration et pour se nourrir, il fréquente également les mares, les fossés, les rizières et les lacs dégagés.
    En vol bat lentement des ailes, la tête repliée en arrière et les pattes tendues. Vol puissant et régulier.
    Le Crabier chevelu se nourrit de poissons, d'amphibiens et d'insectes qu'il capture en eau peu profonde. Les grenouilles sont parmis ses proies favorites. Il se nourrit le long des ruisseaux, et au bord des pièces d'eau marécageuses, à proximité du couvert. Malgré son nom, aucune capture de crabe n’a été observée. Les études récentes ont montré que les orthoptères et les coléoptères représentaient l’essentiel du régime alimentaire en Camargue. Le Crabier chevelu prend une posture assez horizontale lorsqu'il pêche.
    Ce héron niche en groupes dans les arbres, les bosquets ou les roseaux, habituellement avec d'autres hérons et aigrettes. Le nid consiste en une plateforme de branches, brindilles, roseaux. Les deux parents construisent le nid mais généralement la femelle se charge de disposer les matériaux apportés par le mâle. La ponte de 4-6 oeufs bleu verdâtre pâle intervient en mai. L'incubation dure environ entre 22 et 24 jours assuré par la femelle seule. Les poussins, nidicoles quittent le nid après 30 à 35 jours et prennent leur envol après 45 jours.
    Espèce protégée en France (article 1 et 5 de l’arrêté modifié du 17/04/81), inscrite à l'Annexe I de la Directive Oiseaux, à l'Annexe II de la Convention de Berne et listée en catégorie A3c de l’AEWA (populations de Méditerranée, mer Noire et Nord Afrique).
    Il est donc interdit de le détruire, le mutiler, le capturer ou l'enlever, de le perturber intentionnellement ou de le naturaliser, ainsi que de détruire ou enlever les oeufs et les nids et de détruire, altérer ou dégrader leur milieu.


    Cette Vidéo a été réalisée sur le site des marais du Vigueirat près de Mas Thibert.