• Aigrette GarzetteOpen or Close

    Non scientifique : Egretta garzetta

    Famille : Ardeidae

    L de 55 à 65 cm, E de 88 à 106 cm

    L'aigrette garzette est la plus répandue des aigrettes. On la reconnait à son plumage blanc, (elle est parfois appelée héron blanc) son bec noir très allongé, ses pattes noires aux doigts jaunes. Cette Aigrette plus petite que la Grande Aigrette, a deux très longues plumes ornementales blanches et fines en arrière de la calotte, s’étendant de la nuque à la moitié du cou, et qui jouent un rôle important au moment de la parade nuptiale.
    Elle niche en colonies, avec d'autres espèces d'ardéidés. L'Aigrette garzette affectionne les roselières, les zones broussailleuses humides ou les arbres près de l'eau. L'aigrette garzette se nourrit en chassant dans les zones d'eau peu profonde, de petits poissons, de grenouilles, vers, crustacés, mollusques, et autres insectes. L'Aigrette garzette se rencontre dans toutes les zones humides aux eaux peu profondes avec une prédilection pour les eaux saumâtres.
    L’aigrette a un vol puissant, elle vole avec de lents battements d’ailes, le cou rétracté dans les épaules. L’aigrette est une migratrice partielle, certaines colonies hivernent en Afrique ou dans le sud de la France, en Camargue en particulié, ou on peu la voir toute l'année. L’aigrette garzette est plutôt silencieuse en dehors de la colonie, mais on peut entendre un « kgarrk » enroué ou un long « aaahk » quand elle s’envole.

    Cette Vidéo a été réalisée au Parc ornithologique de Pont de Gau, près des Sainte Marie de la Mer.