Guêpier d'Europe...

Guêpier d'Europe en vol

Guêpier d'Europe en vol
Parc régional de Camargue

31/05/2019 Nikon D500 Nikkor 300mm f/4E PF-ED-VR + Tc14EIII 200 f8 1/1600ème
  • En savoir plus...Open or Close

    Guêpier d'Europe

    Non scientifique : Merops apiaster
    Famille : Méropidés
    L 28 cm, E de 44 à 49 cm

    Le Guêpier d'Europe est un chasseur habile, qui capture les insectes en vol, essentiellement guêpes, abeilles, frelons, ainsi que libellules en Camargue. Cette habileté lui a d'ailleur value le surnon de "chasseur d'Afrique". De la taille d'une grive draine, le Guêpier d'Europe a des cris roulés caractéristiques permettant de le reconnaître même quand on le discerne à peine dans le ciel. Ses couleurs aux reflets métalliques sont composées du bleu-vert turquoise du ventre, du poitrail et du bas des ailes, brun-roux sur le dos, la calotte et le haut des ailes, vert sombre de la queue, noir du bec légèrement incurvé et comme prolongé d'un trait de plumes également noires, iris rouge dans un œil noir, jaune bordé de noir pour la bavette. Le guêpier d'Europe est une espèce grégaire aussi bien en chasse que durant la migration.
    Il affectionne les berges sablonneuses des cours d'eau, les falaises d'éboulis, anciennes sablières, gravières, où il creuse des terriers. Il vit souvent en colonies et aime se percher avec ses congénères sur les branches saillantes, les fils électriques et les poteaux.
    Le Guêpier d'Europe se nourrit d'hyménoptères (guêpes, abeilles, frelons, bourdons) qui constituent les proies principales, mais également de cigales, libellules, papillons, punaises ; orthoptères (criquets, sauterelles) ; coléoptères (hannetons...) ; diptères (mouches...).
    Il niche généralement en colonies dans des galeries pouvant atteindre 2 mètres de profondeur. Il nidifie de Mai à Aôut, la femelle pond de 5 à 7 oeufs, les deux partenaires se partagent la couvaison, qui dure trois semaines environ, et l'élevage qui dure de trois à quatre semaines au nid.
    Le Guêpier d'Europe bénéficie d'une protection totale sur le territoire français depuis l'arrêté ministériel du 17 avril 1981 relatif aux oiseaux protégés sur l'ensemble du territoire.